Portland High School


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Je ne Critique pas, non, JE CONSTATE !

Aller en bas 
AuteurMessage
Chanel Browse

avatar

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 13/04/2008

Feuille de Personnage
[ Relations ]:
[ Popularité ]:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Je ne Critique pas, non, JE CONSTATE !   Ven 29 Aoû - 21:25

Chanel avait attendu que tous les élèves de Portland aient regagné
leur classe, puis, discrètement, s'était faufilée aux Toilettes.
Pendant ce temps, le reste de sa classe devait se diriger vers
le Terrain de Sport, ou cet imbécile de Tim Clark devait donner son
cours, SI UTILE.
Chanel manquait les cours aussi Souvent que nécessaire.
Ce jour-là, ses cheveux étaient plats, sans forme et il était
URGENT de mettre fin a ce désordre capillaire.
Sa réputation risquait d'en prendre un coup.
Chanel ouvrit son grand sac en cuir Versace et en extirpa une
brosse, une bouteille de laque et un mini-kit de Maquillage Dior.
Elle s'observa longuement dans le miroir, détailla ses traits fins,
ses cheveux un peu ternes, quand elle entendit des bruits bizarres.
Des pleurs...

" Une sale gamine vient sûrement de découvrir qu'elle est
enceinte. Ahah. "

" Si ca pouvait être cette cruche de Doutzen... Quelle plaie
cette Fille. & Quel manque de goût..."

Bon qui que tu sois, tu vas te décider a SORTIR de
ces toilettes ? Je déteste qu'on me dérange. Alors soit tu sors, soit tu arrêtes de Pleurnicher. J'ai pas attendu que tout le
Monde soit en cours pour rien...

Elle entendit alors un grincement, et la porte de la toilette
du Fond s'entrouvrit....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doutzen Cross

avatar

Féminin
Nombre de messages : 189
Age : 28
Citation : Une femme qui aime transforme le monde
Grade/Job : Présidente
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 04/02/2008

Feuille de Personnage
[ Relations ]:
[ Popularité ]:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Je ne Critique pas, non, JE CONSTATE !   Ven 29 Aoû - 22:25

Alors que Doutzen avait passé une matinée
tranquille, elle se rendit au toilette pour se recoiffer. Elle y sortit son
portable pour voir si Nick avait répondu à son message. Mais toujours aucune
réponse. Voilà deux mois entier qu’elle était sans nouvelle et elle commençait
à réellement s’inquiéter. Pourquoi Nick ne lui donnait-il aucunes
nouvelles ? Lui était il arrivait quelques choses ? ou refusait il de
lui donner des nouvelles ? La jolie blonde imaginait déjà le pire. En se
regardant dans le miroir des toilettes, elle remarquait ses traits fatiguées
par quelques nuits agitées. Elle rinçait son visage, les gouttes coulaient sur
ses joues, puis furent remplacer par ses larmes. De grosses larmes qu’elle
retenait depuis quelques temps. La jolie blonde s’enfermât dans la dernière
toilette de la pièce, s’assit et se laissait aller à son chagrin
silencieusement. Alors qu’elle pensait être seule, une autre jeune fille
entrait dans les toilettes. La sonnerie avait sonné, donc techniquement elle devait sécher les cours
.

*Ca doit être Chanel ou Alexie, elle sont trop flemmarde pour
faire du sport, heureusement que la liposuccion existe*

Elle eut pendant quelques secondes un vague sourire avant de
repenser à Nick. Elle échappât quelques
sanglots qui signalèrent à l’autre fille sa présence. Elle reconnu
immédiatement la voix de cette chère Chanel. Qui était plus douée pour choisir
ses vêtements hors de prix que pour s’exprimer aimablement.


Bon qui que tu sois, tu vas te décider a SORTIR de
ces toilettes ? Je déteste qu'on me dérange. Alors soit tu sors, soit
tu arrêtes de Pleurnicher. J'ai pas attendu que tout le

Monde soit en cours pour rien...

Doutzen se décidait
à sortir des toilettes, les yeux rougis. Elle se mit face à la grand blonde qui
se prenait pour la reine du monde. Pour qui se prenait-elle ? Elle se
croyait tout permis uniquement parce qu’elle porter des fringues de créateurs.
Mais la jolie blonde ne se laisserait pas faire par une peste pareil.



- Quand tu auras compris que ni ses toilettes, ni le
reste du lycée ne t’appartienne, et que ne pas aller en cours de sport parce
que tu te pense supérieur à ça, font de toi une pauvre fille, t’auras peut-être
compris quelque chose.

En attendant, je te conseille de vite te remaquiller et de me foutre la
paix avant que j’aille prévenir la surveillante de tes séances de maquillage
pendant les cours de sport…

_________________
I'm famous, Why not?...

Je sais que tu me regarde Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chanel Browse

avatar

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 13/04/2008

Feuille de Personnage
[ Relations ]:
[ Popularité ]:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Je ne Critique pas, non, JE CONSTATE !   Ven 29 Aoû - 22:38

Chanel vit cette petite boulotte de Doutzen pousser la porte de sa
Toilette. Son visage boursouflé ruisselait de larmes a peine contenues.
Chanel ricana doucement...

" Déja qu'elle manque cruellement de classe
et de fraîcheur, les larmes ne l'avantagent guère.. LA PAUVRE "

Mais Doutzen continuait de la regarder avec cet air de veau
inexpressif et vide. Elle lui parla enfin :

- Quand tu auras compris que ni ses toilettes, ni le
reste du lycée ne t’appartienne, et que ne pas aller en cours de sport parce
que tu te pense supérieur à ça, font de toi une pauvre fille, t’auras peut-être
compris quelque chose.
En attendant, je te conseille de vite te remaquiller et de me foutre la
paix avant que j’aille prévenir la surveillante de tes séances de maquillage
pendant les cours de sport…

Chanel ne put s'empêcher de rire. Comment cette parvenue, cette imbécile
de Doutzen pouvait-elle lui adresser de telles paroles ??
Comment pouvait-elle nier le fait que Chanel était hautement supérieure
a ce qui l'entourait?

Ne te gêne pas surtout. Smile Va voir la surveillante. D'ailleurs dis lui
qu'elle m'amène un rouleau de papier toilettes moins irritant.
Mon dermatologue m'a formellement interdit celui là.
Oh et Nick, car j'imagine que c'est lui la cause de tes larmes,
ne reviendra pas. Je le comprend d'ailleurs.
Ca fait quoi de voir que les gens autour de nous nous abandonnent?
Mais je te plains tu sais. J'ai bien vu que tu avais grossi.
Dépression ? As tu des envies suicidaires?
Si oui, raisonne toi. Il doit bien y avoir une ou deux personne(s)
dans ce monde qui tiennent a toi... enfin je l'espère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doutzen Cross

avatar

Féminin
Nombre de messages : 189
Age : 28
Citation : Une femme qui aime transforme le monde
Grade/Job : Présidente
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 04/02/2008

Feuille de Personnage
[ Relations ]:
[ Popularité ]:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Je ne Critique pas, non, JE CONSTATE !   Ven 29 Aoû - 22:51

Comment osait-elle parlait de Nick
devant elle alors qu'elle ne savait rien de lui et rien de leur histoire. Apparemment
Chanel n'avait encore rien retenu de ses heures de colles. Bien sur ce genre de
fille ne s'arrêtait certainement pas à ce genre de formalité. mais se la jouer
grande duchesse quand on s'habille comme une péripatéticienne de luxe on ferait
mieux de ne pas la ramener. Ce n'était qu'une gamine pourrie gâtée et Doutzen
le savait bien. Elle ne se ferait pas écraser. Après avoir retenu ses paroles
pendant quelques secondes elle eut un petit rire sarcastique et un flot de mots
sortirent de sa bouche.


- Tu peux cracher ton venin. Mais une vipère n'est pas bien dangereuse
tu sais. Tu ne sais rien de moi et rien de Nick alors ne parle pas de lui. Tu
es toujours seule toi? Toujours à courir derrière ce cher Keath Bennet. Mais
que je me souvienne, il se fiche de toi et d'ailleurs je l'ai croisé en ville
avec une pétasse dans ton genre. Niveaux look c'était égale, mais elle avait un
corps de femme elle, tu sais des seins. T'as pas demandé à ton père de te les
refaire encore? Bon c'est vrai que cette fille était pas terrible, niveau goût
il aurait put faire mieux, mais je suppose qu'il l'a préféré à toi. Peut-être
qu'il lui a trouvé un charme... Ou peut-être qu'elle sait être aimable. Parce
qu'en t'entendant parler on a pas envie de t'écouter très longtemps.

Au faite c'est à cause du papier toilette trèèès irritant qu'il y a une
rumeur sur le fait que tu aurais de l' eczéma...

C'est pas que j'ai du temps à perdre à t'apprendre la vie mais j'ai une
réunion avec le directeur. Alors Ciao.


Elle quittât les toilettes en direction du bureaux du
directeur, sans se retourner, elle avait perdu assez de temps avec cette fille.

_________________
I'm famous, Why not?...

Je sais que tu me regarde Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chanel Browse

avatar

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 13/04/2008

Feuille de Personnage
[ Relations ]:
[ Popularité ]:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Je ne Critique pas, non, JE CONSTATE !   Ven 29 Aoû - 23:05

Chanel grimaça. Cette gamine devenait méchante, ma parole...
& Comment pouvait-elle parler de Keath ?
Keath et elle n'étaient plus ensemble d'ailleurs.
Elle l'avait largué. Chanel prit soudain conscience
qu'elle ne pouvait plus se supporter. Elle en avait marre
de jouer un rôle. Marre qu'on la juge sur ce qu'elle montrait.
Personne n'avait donc envie de voir ce qu'il y avait derriere?
Chanel se sentit rougir. Elle courut après cette garce de Doutzen...

Excuse-moi mais tu vas t'empresser de retirer ce que tu as dit.
J'aurais peut-être pas dû te parler de Nick, mais tu n'as en AUCUN
cas le droit de me traiter de PUTE. Surtout que c'est malvenu,
vu ce que fait ta mère... Tu n'as donc aucun respect pour son TRAVAIL ?
Maintenant tu peux t'enfuir en courant.
Maintenant que la conversation est terminée.
& Ne reviens pas inonder les toilettes de tes Larmes s'il te plaît.
On tient tous bon dans ce Lycée pourri, essaie de Faire comme
tout le monde OK ? T'as plus douze ans Chérie.
Et t'éviteras d'aller raconter a toutes tes petites copines
Ce qui s'est passé ok ? Je ne t'ai jamais adressé la parole, c'est CLAIR?

Chanel regretta immédiatement ses paroles.
Après tout elle avait déja été bouboule et naive.
Mais c'était il ya tellement longtemps.
Bien avant que son père et sa mère ne la délaissent
et que Keath ne la trompe pour la enieme fois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je ne Critique pas, non, JE CONSTATE !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je ne Critique pas, non, JE CONSTATE !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Harmut, Rosa] Accelération, une critique sociale du temps
» L'esprit de la critique
» La critique qui tue.
» Critique d'album.
» [Collection] L'Empreinte (Nouvelle Revue Critique)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Portland High School :: Portland High Scool :: - Toilettes --
Sauter vers: